Togo

Février 1985 à juillet 1986    TOGO    BCEOM (France)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Construction de la route Kara – Kabou – Natchamba (83 km).    
 Modification de tracés. Aménagement des villages traversés, VRD.     
 Evaluation du projet de route bitumée et modifications.    
 Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.     Contrôles géotechnique et topographique.     
 Ouvrages d'assainissement.     
 Couche de base et de fondation  en latérite.     
 Revêtement en bi-couche 8/12 et 12/18, bitume 80/100.     
 Décomptes mensuels des entreprises. Relation avec l'Administration.    
 Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.    
 Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.    
 Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )    
 Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.  
  Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants    
 Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.    
 Eclairage de chantier durant la nuit.    
 Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.    
 Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit.     
 Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.Entreprise : SATOM
 Financement : FED ;  Montant des travaux : 4 M. Euros
 
 
Septembre 1991 à août 1992    TOGO    GAUFF Ingénieure (Essen Allemagne)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Réhabilitation de la route Lomé - Kpalimé (6 km). 
    Travaux en zone urbaine. 
    Choix des méthodes de remises en état de la route en fonction des déflexions et des dégradations pour le lot 2 (106 km).      Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.    Bassins d'orage. 
    Reprise d'ouvrages. 
    Choix des matériaux.
    Contrôle topographique
.    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise
.    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit.
     Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.
     Entreprise : SATOM
     Financement : PMUD ;  
    Montant des travaux : 3,2 M. Euros

Jean-Pierre Souillart, auteur de l'ouvrage :

"Shéma universel et formule de l'univers"

aux éditions TheBookeditions

contact@souillart.com - T: 06.18.21.88.26

France - Belgique - Sénégal

@Souillart.com