Rechercher
  • Jean Pierre Souillart

La valeur du temps de la relativité générale - Par Jean-Pierre Souillart

Dernière mise à jour : juil. 27

Jean-Pierre Souillart vous livre son analyse autour de la valeur du temps de la relativité générale.




Nous prenons l'équation de la relativité E = MC2. « C » est une vitesse, donc on peut remplacer « C » par une distance divisée par le temps.


La résolution de l'équation permet de trouver la valeur du temps elle est égale à la distance parcourue multipliée par la racine carrée de la masse divisé par la racine carrée de l'énergie. La racine carrée de cette équation donne 2 solutions, une solution positive et une solution négative. Dans cette démonstration nous garderons la partie positive du résultat. La partie négative pourrait faire l'objet d'une étude particulière.


Alors que nous dit cette équation ? Elle nous dit que le temps est proportionnel à la distance, cela voudrait dire que lorsque l'on s'arrête de se déplacer, le temps s'arrête. Ah non, le temps continue ! Car nous sommes sur une terre qui se déplace à 30 km par seconde autour du soleil et que le soleil se déplace à 236 km par seconde dans une galaxie qui elle tombe dans l'infini de l'espace à 650 km par seconde. Autrement dit, en 1h, nous faisons plus de 3 millions de kilomètres dans l'espace.


La distance de cette équation n'est jamais nulle.


Voici quelques exemples de l'exploitation de cette formule : par exemple, vous êtes en famille, vous avez une bonne discussion, il y a une bonne ambiance, vous passez un bon moment, puis d’un coup, il est déjà l'heure de partir… le temps a passé vite. C'est le meilleur compliment que vous puissiez faire à votre hôte qui vous a invité «on n’a pas vu le temps passer». Alors que s’est-il passé ? il y a eu une sorte de synergie entre les personnes, une création d'énergie locale, le plaisir, la satisfaction et le « E » de l'équation a été légèrement augmenté c'est-à-dire que c’est devenu un « E+ » et par conséquent l'application de cette équation engendre une diminution du temps puisque « E » est au dénominateur. Autrement dit, quand les choses vont bien sont bonnes, que tout va bien, on dégage un peu d'énergie qui nous réduit la sensation de la durée du temps.


A contrario, si vous êtes avec quelqu'un que vous n'appréciez pas, l'expression populaire dit « il a pris toute mon énergie », dans cette situation, nous avons un petit «- » au niveau de l'énergie, ce qui entraîne un petit « + » au niveau du temps, avec comme résultat une sensation du temps plus longue.

Au niveau du Trou noir, c'est autre chose, là vous avez de la masse qui tombe dans le trou noir, et la gravitation dans ce trou noir qui tourne, au fond du trou noir la masse devient plus petite parce que la gravitation a transformé la matière en énergie, suivant les équations de la relativité.


Alors dans l'équation, le « M » diminue, et l'énergie « E » augmente, donc le temps diminue jusqu’à arriver à 0 lorsque toute la masse « M » arrive à 0, l’énergie est au maximum et le temps est « 0 ». Au point singulier il y a de l'énergie mais il n'y a plus de temps ! Cela explique que cette masse étant transformée complètement en énergie, elle se retrouve dans l'espace invisible derrière la membrane.


Vous souhaitez en savoir plus, découvrez son ouvrage "Schéma universel et formule de l'Univers".

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout