Autre
Autre
16
 

Expérience professionnelle par pays

 11  2 x Madagascar : 1972-1973  et  2004 - 2006
 
 1  2 x Algérie : 1970 et 1977 - 1979
 6    2 x Tchad : 1990 et 1998 - 1999
 
 2  1 x Sénégal : 1981 - 1983
 7  2 x Mali : 1991 et 2002 - 2004
 12  1 xCongo - Brazza : 2007
 
 3  1 x Cameroun : 1984
 8  2 x Niger : 1992 - 1994 et 2007
 13  2 x Rwanda : 2008- 2010 - 2011 - 2012 - 2013
 
 4  2 x Togo : 1985-1986 et 1991-1992
 9  1 x Guinée Bissau : 1994- 1995
 14   1 x Papouasie Nouvelle Guinée : 2000 - 2002 
 
 5  1x Cote d'Ivoire : 1989-1990
 10  1 x Comores : 1997- 1998
15  1 x Haiti : 2016 - 2017  
 
16  1 x France: 1975 - 1977 

Formation:


Etablissement:
Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris – Septembre  1967 à septembre 1970    Diplômé Ingénieur en Travaux Publics – Génie Civil
Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris – 1969 à 1970 cours du soir    Certificat de charpente métallique
Certificat de béton armé


Niveau des langues connues :
Langue    Lu    Parlé    Ecrit
Français    5        5          5
Anglais     4         4          4


Autres qualifications :


Création de programmes en langage BASIC en 1980
Création d'un serveur minitel avec Dragster en 1986
Utilisation programmes MAC et PC Word, Excel, Powerpoint, Photoshop CS, File Maker Pro, Adobe Golive, comptabilité et gestion de la Mission avec le programme SAGE ligne 100.
Création de sites internet.
Auteur du livre : « Schéma universel et formule de l’univers »
Lions Club International depuis 1990, compagnon de Melvin Jones.
Pilote avion instructeur : 3000 heures de vol. 
Administrateur d’un serveur informatique personnel de 32 Téras dont l’adresse est : www.jpsfrance.com

Qualifications principales :


•    Expérience professionnel aéroport avec l’Agence pour la Sécurité et la Navigation Aérienne en Afrique et Madagascar (ASECNA) responsable pistes et bâtiments à Madagascar et au Tchad (1972 – 1974)
•    Terrassement en zone humide, déblais rocheux, déblais ripables, 
•    Couche de base : Latérite crue, latérite ciment, banco coquillage, grave concassée 0/31,5, recyclage de l’ancienne chaussée avec apport pulvimixé, élargissement de chaussée, binder etc 
•    Revêtement : bi-couche, tri couche, Béton bitumineux 0/14, 0/20, déflachage, 
•    Ponts : métallique, en béton précontraint, pont à poutre triangulées
•    Assainissement : Dalots, buses, toutes dimensions, drainage latéraux et sous chaussée
•    Pose de fibre optique.
•    Maçonnerie : bordure chaussée, fossé triangulaire, fossés trapézoïdaux, descente d’eau, aménagement latéraux.
•    Vérifications systématiques des projets au démarrage de la mission de contrôle afin d’optimiser les coûts et vérifier si les travaux correspondent à la réalité du chantier, évaluation des conséquences financières .
•    Campagne de prévention des accidents, balisage de jour comme de nuit, agents de sécurité avec drapeau avant et après les zones de travaux.
•    Aménagement des villages traversés raccordement aux chaussées latérales.
•    Gestion de chantier, réunion de chantier, réunion administrative, visite de chantier, contrôle permanent des coûts de construction, établissement des décomptes de l’entreprise et de la mission de contrôle, suivi administratif de ces décomptes, avenant, O.S.
•    Formation d’homologues et de stagiaires sur le chantier.
•    Modification de projet, comptage véhicule, adaptation de projet en profil en long et profil en travers. Evaluation du projet de route bitumée et modifications
•    Etude DQE, prévision de dépenses, proposition de solution technique à l’Administration, 
•    Surveillance quotidienne des travaux de l’entreprise, matériel, matériaux de carrière, transports, mise en œuvre sur le chantier.
•    Essais géotechniques en laboratoire et organisation des contrôles sur le chantier.
•    Gestion de la mission de contrôle, personnel, véhicules, correspondance, rapport mensuel, rapport trimestriel à l’administration, planning de gestion du personnel, gestion de la caisse de la mission de contrôle
•    Relation avec le bailleur de fond, présentation de rapport, organisation de visite de chantier. 
•    Campagne de lutte contre le sida, distribution de préservatifs, réunion dans les villages, distribution de prospectus. 
•    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
•    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
•    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
•    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
•    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
•    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
•    Eclairage de chantier durant la nuit.
•    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
•    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
•    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.


Expérience professionnelle :

 

Aout 2016 jusqu’à mars 2017   Haiti    EPTISA    Adjoint Chef de Mission    Réhabilitation de l’aéroport international Toussaint Louverture à Port au Prince
•    Travaux de terrassement de la plateforme de 1 millions de m2, mise au profil , déblais – remblais, terre végétale.
•    Elargissement de la piste à 45 m pour classification OACI de l’aéroport en 4D
•    Réhabilitation de l’assainissement de toute la plateforme
•    Reprofilage longitudinal et transversal de la piste par rabotage et rechargement en GB.
•    Revêtement deux couches BBSG 0/14 et BBAD 0/14 de 5 cm
•    Construction de drains latéraux et transversaux.
•    Gestion équipe topographe et géotechnique
•    Suivi essais géotechniques
•    Travaux réalisés la nuit hors trafic aérien.


Entreprise RAZEL-BEC
Montant des travaux : 23 millions de dollars financé par la BID.


Janvier 2012 Mai 2013    Rwanda    TR Engineering    Chef de Mission de contrôle des travaux de réhabilitation     Route Kigali – Gatuna 80 km
    Evaluation du projet de la route modification largeur et couches de chaussée.
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Recherche d’optimisation des coûts par déplacement de l’axe du projet, de la protection des talus amont et aval.
    Proposition d’un nouveau profil en travers pour éviter de déplacer l’axe coté rizière.
    Etudes de 3 zones marécageuses. Elargissement des 6 ponts existants.
    Aménagement urbain sur 3 km de l’entrée de Kigali, rond points, chaussées séparées, ligne à haute tension.
    Couches de chaussée, malaxage chaussée existante, ajout de 17 cm GCNT, 7 cm GB, 5 cm BB 0/14.
    Durée de vie demandée 20 ans.
    Coordination 20 personnes équipe topographique, géotechnique.
    Remblais en zones marécageuses.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.
    Coordination des campagnes contre le sida, distribution de préservatifs en relation avec le Ministère de la santé, des chefs de village, élaboration distribution de tracts, réunion dans les villages avec l’aide d’ONG spécialisées.


Entreprise STRABAG
Montant des travaux : 50 millions d’Euros. Financés par FED


Mars 2010 Août 2010    RWANDA    ROUGHTON INTERNATIONAL (UK)    Chef de Mission de contrôle des travaux (mission d'études)    Réhabilitation de la route Kigali - Ruhengeri  (83 km). 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Etudes des différentes solutions techniques appropriées pour 
    L'élargissement à 7 m  et la réhabilitation de la route. 
    Etudes géotechniques des sols.
    Recherche de matériaux.
    Coordination des applications des consignes de sécurité sur le chantier et la circulation routière, balisage, mise en poste de personnes avec drapeaux pour prévenir des zones de chantier, balisage de jour comme de nuit, panneau d’information fixes aux extrémités du chantier et mobiles avant et après les zones de travaux.
    Coordination des campagnes contre le sida, distribution de préservatifs en relation avec le Ministère de la santé, des chefs de village, élaboration distribution de tracts, réunion dans les villages avec l’aide d’ONG spécialisées.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.


Entreprise CHICO. 
Financement WORD BANK. Montant des travaux : 50 millions d'Euros.


Juin 2007  Mars 2010.  RWANDA    TR - ENGINEERING (Luxembourg).    Chef de Mission de contrôle des travaux.    Réhabilitation de la route Ruhengeri - Gisenyi (65 km + Bretelles 9 km). 
    Construction de la route en zone volcanique. 
    Remblais en matériaux à base de cendre volcanique. 
    Modification de l'APD. 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Recyclage de l'ancienne couche de base en couche de fondation de la nouvelle route par malaxage. 
    Couche de base en TV 0/31,5. 
    Revêtement en BB 0/14 de 5 cm. 
    Allongement des ouvrages existants, nouveaux dalots et buses. 
    Etudes de déviations, déblais rocheux. 
    Aménagements hydrauliques. 
    Suivi des dépenses financières, adaptation des projets, choix techniques. 
    Gestion du personnel et du matériel. 
    Gestion financière du Projet. 
    Etablissement des rapports mensuels. 
    Rédaction d’avenant au marché. 
    Etudes de faisabilité des ports de Gisenyi, Kibouyé, Cyangugu sur le lac Kivu. 
    Bretelles conditionnelles vers BRALIRWA et frontière RDC. 
    Gestion rapports et mission d'experts.
    Coordination des applications des consignes de sécurité sur le chantier et la circulation routière, balisage, mise en poste de personnes avec drapeaux pour prévenir des zones de chantier, balisage de jour comme de nuit, panneau d’information fixes aux extrémités du chantier et mobiles avant et après les zones de travaux.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.
    Coordination des campagnes contre le sida, distribution de préservatifs en relation avec le Ministère de la santé, des chefs de village, élaboration distribution de tracts, réunion dans les villages avec l’aide d’ONG spécialisées.

 

Entreprise : STRABAG
Financement UE; Montant des travaux : 46 Millions d’euros financé par FED


Avril - mai 2007     NIGER    TR - ENGINEERING (Luxembourg).    Expert routier    Renforcement de la route RN 1 ZINDER – TAKIETA
    Etude de l'optimisation des couches de chaussée en latérite, choix de la solution technique la plus appropriée.
    Sondages, déflexions, analyses, méthode d'exécution estimation des différentes solutions.


Juin 2006 à Décembre 2006    CONGO BRAZZAVILLE    TECHNIPLAN    Chef de la mission de contrôle des travaux    Route Brazzaville – Kikara 60 Km
    Traversées en zones à fort ravinement le long de la route.
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Aménagement des villages traversés, VRD.
    Contrôles géotechniques et topographiques.
    Ouvrages d'assainissement.
    Couche de fondation en latérite 20 cm
    Couche de base concassée 0/31,5 de 15 cm
    Revêtement béton bitumineux 0/14 de 5 cm
    Décomptes mensuels des entreprises.
    Coordination des applications des consignes de sécurité sur le chantier et la circulation routière, balisage, mise en poste de personnes avec drapeaux pour prévenir des zones de chantier, balisage de jour comme de nuit, panneau d’information fixes aux extrémités du chantier et mobiles avant et après les zones de travaux.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.
    Coordination des campagnes contre le sida, distribution de préservatifs en relation avec le Ministère de la santé, des chefs de village, élaboration distribution de tracts, réunion dans les villages avec l’aide d’ONG spécialisées.

 

Entreprise : Socofran Congo
Financement UE ; Montant des travaux : 12 Millions d'euros financé par FED


Octobre 2004 à juin 2006    Madagascar    PROINTEC (Espagne)    Chef de Mission de contrôle des travaux     (1) Construction du pont de FATIHTA,(2) Construction du pont de Zazafotsy, (3)construction du pont d'Ampandra, (4) construction de la route nationale 7 du PK 620 au PK 659, (5) réhabilitation de la RN7 du PK 202 au PK 410, (6) renforcement de la RN 4 
    Construction du pont de FATIHITA en béton précontraint, longueur 120 mètres en 4 travées. Construction du pont de ZAZAFOTSY en béton armé : longueur 40 mètres. Construction du pont cadre d’AMPANDRA en béton armé : longueur 16 mètres. 
    Gestion financière des Projets.
    Etablissement des rapports mensuels des différents chantiers.
    Rédaction d’avenant au marché.
    Coordination des relations avec l’Administration et les Entreprises. 
    Gestion du personnel et du matériel.
    Coordination des 3 ingénieurs de contrôle des travaux.


Entreprise COLAS – VINCI
Financement DUE/FER/Etat Malgache ; Montant des travaux : 30 Millions d’euros


Mars 2002 à septembre 2004    MALI    TYPSA (Espagne)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Construction de la route Narena - Kourémalé (32 km)
    Modification de tracés. 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications..
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Traversées en zones marécageuses sur 1 km entre les PK 26 et 27. Déplacement d’un pont, modification lit de rivière, suivis topographiques des tassements de la route d’accès au pont. 
    Aménagement des villages traversés, VRD.
    Contrôles géotechniques et topographiques.
    Ouvrages d'assainissement.
    Couche de base en concassé (0/31,5). 
    Couche de fondation  en latérite.
    Contrôle topographique et géotechnique. 
    Revêtement béton bitumineux 0/14.
    Décomptes mensuels des entreprises. Relation avec l'Administration.
    Coordination des applications des consignes de sécurité sur le chantier et la circulation routière, balisage, mise en poste de personnes avec drapeaux pour prévenir des zones de chantier, balisage de jour comme de nuit, panneau d’information fixes aux extrémités du chantier et mobiles avant et après les zones de travaux.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.
    Coordination des campagnes contre le sida, distribution de préservatifs en relation avec le Ministère de la santé, des chefs de village, élaboration distribution de tracts, réunion dans les villages avec l’aide d’ONG spécialisées.


Entreprise : COLAS
Financement DUE ; Montant des travaux : 10 M. Euros financement FED


Novembre 2000 à septembre 2001    Papouasie Nouvelle Guinée    SOFRECO    Conseiller technique du N.A.O.(National Authorizing Officer) pour la gestion des projets financés par le FED    «Monitoring» des projets d’infrastructure routière, ports et bâtiments divers liés aux projets de développement agricole, 
    Expertise bâtiments et routes. 
    Optimisation de projets en fonction des objectifs à atteindre. «Work program, Terms of reference, cost estimate». 
    Suivi technique et financier des projets. 
    Elaboration de «Tender Dossiers» selon les règles européenne.
    Décomptes mensuels des entreprises. Relation avec l'Administration.


Entreprises locales Financement FED


Juillet 2000 à octobre 2000    Sénégal    TYPSA (Espagne)    Chef de Mission l’étude du projet des travaux.    APD de la route Kolda - Diana Malari - R 22 longueur 50,5 km .
    Coordination des équipes topographie pour le levé de l'axe, des profils en travers, des ouvrages et des points particuliers de la piste existante.
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Calage de la ligne rouge à l'aide du programme "MICRO PISTE PLUS", calcul des déblais remblais etc.
    Choix des aménagements urbain de traversées des villages.
    Coordination des équipes géotechniques pour les sondages dans l'axe de la piste existante, les recherches d'emprunt de latérite complémentaires, les études des fondations des 5 ponts existants.
    Détermination du terme Q10 déterminant la quantité d'eau arrivant en amont des ouvrages à partir des bassins versants, détermination des coefficients correspondants. Dimensionnement des ouvrages.
    Coordination des calculs béton armés pour les ouvrages, dalots et tablier de pont de 9 mètres de large.
    Etablissement des pièces écrites, de l'APD et du DAO et des plans correspondants.
    Etablissement du programme d'entretien routier de cette route.
    Utilisation d'un GPS pour la position des ouvrages, des emprunts (calcul des distances de transport), et vérification d'altitude de TN pour les points hauts des bassins versants.


Financement FED ; Montant des travaux : 25 M. Euros


Août 1998 à septembre 1999    TCHAD    SGI (Suisse)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Travaux d'aménagement du polder de Mandi à bol.
    Réalisation de 5 digues en sable pour un volume de 350.000 m3.
    Implantation, recherche de matériaux de sable. 
    Contrôle de la mise en œuvre et du compactage des matériaux.
    Remblais des digues sur sol limoneux.
    Participation à l'analyse technique des offres pour la fourniture de conduites PVC (60 km), vannes, répartiteur de débit etc. pour l'irrigation du polder par le système Californien.
    Etablissement de rapports mensuels sur l'activité de la mission de Contrôle.


Entreprise : RAZEL
Financement : BADEA; Montant des travaux : 1 Milliard d’Euros


juillet 1996 à juillet 1997    R.F.I. des Comores sur l'ile d'Anjouan    SECMO - OI    Chef de Mission de contrôle des travaux    Réhabilitation de la route Mutsamudu - Sima - Ponomi (40 km)
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Renforcement en concassé 0/31,5. 
    Revêtement bi-couche.
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Réhabilitation des traversées de villages et aménagement VRD.
    Mur de protection contre l’érosion marine, enrochement des berges.
    Travaux d’assainissement de chaussée, drains.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.

 

Entreprise : COLAS
Financement FED ;  Montant des travaux : 6,3 M. Euros


Avril 1994 à août 1995    Guinée - Bissau    I.T.T France (Nantes)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Réhabilitation de 117 km de pistes rurales dans les provinces de Bafata et de Gabu. 
    Détermination des tracés. Aménagement des villages traversés, VRD. 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Détermination des emplacements des ouvrages d'art. 
    Contrôles géotechniques. 
    Calage des ouvrages d'art.
    Recherche de matériaux.
    Etude et réalisation de profils en long routes calcul des cubatures.


Entreprise : MARPLE CONSTRUCTION
Financement : DUE ; Montant des travaux : 6,3 M. Euros


Septembre 1992 à mars 1994    Niger    I.T.T France (Nantes)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Réhabilitation de la route Nyamey - Say (56 km). 
    Modification de tracés. Aménagement des villages traversés, VRD. 
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Contrôles géotechniques et topographiques. 
    Ouvrages d'assainissement et protections importantes liés au Kory.
    3 ponts dont un de 60 m à poutres triangulées.
    Couche de base et de fondation  en latérite. 
    Revêtement en bi-couche 8/12 et 12/18, bitume 80/100.
    Décomptes mensuels des entreprises. Relation avec l'Administration.


Entreprise : COLAS – SATOM

Financement FED ;  Montant des travaux : 11 M. Euros


Septembre 1991 à août 1992    TOGO    GAUFF Ingénieure (Essen Allemagne)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Réhabilitation de la route Lomé - Kpalimé (6 km). 
    Travaux en zone urbaine. 
    Choix des méthodes de remises en état de la route en fonction des déflexions et des dégradations pour le lot 2 (106 km). 
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Bassins d'orage. 
    Reprise d'ouvrages. 
    Choix des matériaux.
    Contrôle topographique.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.


Entreprise : SATOM
Financement : PMUD ;  Montant des travaux : 3,2 M. Euros


Janvier 1991 à septembre 1991    MALI - Tombouctou    GAUFF Ingénieure (Essen Allemagne)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Construction de la route Kabara – Koriomé – 9 Km
    Modifications du tracé, 
    Choix de matériaux. 
    Contrôles topographiques, assainissement, Ouvrages d'Art.
    Revêtement bi-couche. 


Entreprise : SATOM 
Financement : PNUD ;  Montant des travaux : 3,2 Millions d’Euros 


Septembre 1990 à décembre 1990    TCHAD    GAUFF Ingénieure (Essen Allemagne)    Chef de mission    Etude de la protection des berges et du pont de Chagoua à N'Djaména, 
    Lever topographique, 
    Echo-sondage, 
    Recherche de la conception.
    Etablissement des plans et des pièces écrites, 
    Constitution du dossier d'appel d'offres. 


Avril 1989 à juin 1990    Côte d'Ivoire    Direction et Contrôle des Grands Travaux Abidjan (DCGTx)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Construction de la route Man - Danané (68 km) 
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Contrôles géotechnique et topographique. 
    Ouvrages d'assainissement et 4 ponts dont un à poutres triangulées avec 2 travées de 30 m.
    Couche de base et de fondation  en latérite. 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Traitement des zones marécageuses par remblais confortatifs.
    Revêtement en sand asphalte.
    Décomptes mensuels des entreprises. Relation avec l'Administration.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.


    Entreprise : CONICOS
       Financement : Cote d’Ivoire ;  Montant des travaux : 15 M. Euros


Février 1985 à juillet 1986    TOGO    BCEOM (France)    Chef de Mission de contrôle des travaux    Construction de la route Kara – Kabou – Natchamba (83 km).
    Modification de tracés. Aménagement des villages traversés, VRD. 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Contrôle des quantités du DQE et vérification des incidences financières à signaler à l’Administration dès le début du chantier.
    Contrôles géotechnique et topographique. 
    Ouvrages d'assainissement. 
    Couche de base et de fondation  en latérite. 
    Revêtement en bi-couche 8/12 et 12/18, bitume 80/100. 
    Décomptes mensuels des entreprises. Relation avec l'Administration.
    Mise en place de feux alternatifs de chantier pour les zones de chantier limitées à une seule voie.
    Mise en place de barrières mobiles peintes en rouge et blanc.
    Incorporation dans l’organigramme de l’entreprise du responsable de la sécurité routière et des personnels (port du casque par exemple )
    Ce responsable est également chargé de l’application des consignes de sécurité par les sous traitants de l’entreprise.
    Vérification des moyens de transport des personnels de l’entreprise et des sous traitants
    Mise place de ralentisseur provisoire à travers la chaussée soit en béton ou bien en enrobé.
    Eclairage de chantier durant la nuit.
    Mise en place de déviation en particulier lors de construction d’ouvrage d’assainissement.
    Balisage à la peinture de l’axe provisoire de la route en construction visible de jour comme de nuit. 
    Pour les journées de grande circulation  (par exemple WE) mobilisation de la police coordonnée en relation avec l’Administration.


Entreprise : SATOM
Financement : FED ;  Montant des travaux : 4 M. Euros


Janvier 1984 à décembre 1984    Cameroun    Louis Berger International (France)    Responsable des terrassements    Lot n° 8 de l'axe lourd Yaoundé - Douala (60 km). 
    1 million de mètre cube de terrassement.
    Contrôles géotechniques,     
    Choix des matériaux, 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Etablissement des décomptes
    Revêtement en enrobé 0/14
    Grave bitume. 
    Couche de base en concassé 0/31,5


Entreprise : BOSKALIS VOLKERSTEVIN
Financement : Coopération Hollandaise ;  Montant des travaux : 40 M. Euros


Novembre 1981 à décembre 1983    Sénégal    Louis Berger International (France)    Chef de Mission de contrôle des travaux.    Renforcement de 200 km de routes bitumées. 
    Responsable technique et financier du projet. 
    Evaluation des projets de routes bitumées et modifications.
    Coordination des 3 ingénieurs de contrôle de travaux sur place.
    Route St Louis - Ross Béthio en Banco - coquillage et revêtement bi-couche 35 km.
    Réhabilitation de la route Fatick - Kaolak 40 km. 
    Réhabilitation de la route Diam Nadio - Ndias 30 km couche de base en latérite.
    Réhabilitation de la route Dakar - Thies 40 km couche de base en latérite et revêtement en enrobé 5 cm.
    Divers sectinns dans le Sine - Saloum.


Entreprise : CSE – Jean Lefevre – Colas
Financement : FED ; Montant des travaux : 20 M. Euros


Mai 1977 à août 1979    Algérie    Société KREBS Ingénierie pétrochimique (France)    Responsable routier    Aménagement des routes du complexe d'engrais phosphaté d'Annaba (6 km). 
    Réalisation de l'assainissement du complexe. 
    Réalisation des routes. 
    Evaluation du projet de route bitumée et modifications.
    Réalisation des voies ferrées.
    Coordination entre les différentes entreprises travaillant sur le complexe.
    Relation avec l'administration.


Entreprises locales
Financement privé. ;  Montant des travaux : 2 M. Euros


Mars 1975 à mars 1977     France    ETR France    Ingénieur d'affaire responsable de projets chargé de la coordination de la section calcul BA, climatisation, architecture.    Etudes de 4 unités de transformation de matières plastiques en Algérie, hôpital de 80 chambres. 
    Calcul de béton armé pour les semelles et structure des bâtiments techniques des usines.
    Utilisation de programmes informatiques I.B.M. conception d'un programme de calcul et dessin de semelles et poutres avec l'Ecole des Mines de Douai.


Financement privé ;  Montant des travaux : 2 M. Euros


Septembre 1972 à juin 1974    Madagascar et Tchad    ASECNA (Paris)    Ingénieur charge des travaux neufs et entretiens des aérodromes    Préparation des marchés. 
    Etude et appel d'offres du reprofilage de la piste de Diégo-Suarez, 
    Renforcement de la piste de Sambava, 
    Construction de l'aérogare de Fort-Dauphin, 
    Transformation du bloc technique de Ndjaména, 
    Extension de la Centrale électrique de Ndjaména, 
    Travaux d'entretiens sur les logements et bâtiments techniques des différents aérodromes.


Entreprises locales.
Financement France ;  Montant total des travaux : 1 Million d’euros


Septembre 1970 à Avril 1972    France et Algérie    Divers bureaux d'études    Ingénieur de travaux    Coopération technique militaire en Algérie à l'Institut de Technologie des travaux publics et du bâtiment à Alger. 
    Ingénieur de travaux à la société des grands travaux de l'est à Madagascar.
    Direction centrale de la voirie parisienne section projet, chargé de la coordination des travaux dans les circonscriptions parisiennes.