Qu’est que le schéma universel ?

 

 

Il faut rappeler que mes recherches ont commencées en 1967 sur les thèmes classiques de l’époque de l’existentialisme et l’être humain, pourquoi l’homme sur terre, d’où on vient ou l’on va etc.

Ma démarche a été complétée par l’observation de la nature et de l’univers.

 

J’ai trouvé étonnant de constater la similitude entre l’organisation du système solaire (Soleil au centre et les planètes autour) et l’organisation des atomes (noyau au centre et les électrons autour), Curieux !

 

Ensuite la découverte de similitudes comme :

  • Le soleil la terre reliés par la gravitation qui est invisible

  • Avec le + et le – magnétiques qui engendrent un champ magnétique invisible

  • L’homme, la femme qui sont reliés par les sentiments invisibles

 

Le rôle de l’invisible apparaît comme étant primordial

 

Avec le temps et les découvertes successives, le schéma s’est imposé comme une structure utilisée

  • par l’univers,

  • au niveau des êtres humains

  • dans l’infiniment petit

 

En 1980, le concept du schéma universel m’est apparu comme évident, il serait donc constitué par 2 éléments concrets semblables mais différents reliés par un troisième l’invisible qui agit en reliant les 2 éléments concrets

 

Mais tous ces constats précédents n’étaient pas suffisants, il fallait que je trouve une preuve déterminante plus solide.

 

En 1990, l’analogie avec la représentation graphique de la molécule d’eau s’est révélé comme étant la preuve hautement significative de l’utilisation par l’univers de ce schéma,

 

En effet la molécule d’eau H2O et composée de  H et H atomes concrets et O l’oxygène qui est un atome oui mais qui est l’image de l’invisible (images confirmée dans  mes vidéos sur le cercle) . Cette interprétation philosophique de la molécule d’eau était donc magnifique quand on pense au rôle de l’eau dans la nature, sans eau pas de vie. (petite passerelle largement justifiée dans mes vidéos et les chapitres de mon livre)

 

Ce schéma universel était donc la structure modèle du cœur de la vie sur terre

 

Depuis 1990, des centaines d’exemples ont continué à renforcer cette hypothèse par exemple :

  • Le cloud : 2 éléments informatiques reliés par l’invisible « le cloud » le nuage

  • Les téléphones portables : 2 téléphones semblables mais différents reliés par l’invisibles que sont les ondes électromagnétiques

  • Les oreilles deux éléments concrets l’invisible étant le son, les yeux deux éléments concret et la vue qui est invisible matériellement

  • Etc

 

Avec les années le concept s’est enrichi par des aspects philosophiques :

 

On découvre que par exemple :

  • L’étre humain n’est pas parfait (connaissances et méconnaissances) bipolaire (homme -femme)

  • Pour votre couple, vous acceptez quelques défauts de votre compagne ou compagnon pour réussir une vie de couple, vous acceptez les inconvénients pour avoir les avantages

  • Tous les métiers ont des avantages mais aussi des inconvénients (concrets) et le choix (invisible) que l’on doit faire

  • Le schéma représente la notion d’équilibres (quantité – qualité) (la qualité le prix) et les choix (invisible dans notre tête) que L’on doit faire

  • Les voitures électriques ou carburant non hybride

  • Vous voulez manger une orange, vous devez d’abord l’éplucher pour pouvoir manger le fruit (noyau ou pépin)

  • Oui l’inconvénient doit être accepté d’abord pour pouvoir profiter de l’avantage (schéma universel)

  • Vous émétez une idée, il y a toujours quelqu’un qui ne sera pas d’accord

 

Il faut d’abord donner pour recevoir et non l’inverse

Etc

 

La notion de raison, de négociation avec la partie adverse, il faut trouver un équilibre avec les opposants à vos idées, le compromis.

 

Le schéma universel et un message de paix , on accepte l’autre, on ne fait pas la guerre. on négocie, on vit ensemble

 

La notion va encore plus loin

 

Alceste dans le Misanthrope de Molière dit :

 

« La parfaite raison fuit toutes extrémités

et veut que l’on sage avec sobriété »

 

Les dictons populaires de nos aieux

 

« C’est un mal pour un bien »

 

Charles Aznavour « mes amours, mes emmerdes » oui la vie c’est cela on vit avec et dans le schéma universel

 

Oui l’avantage est accompagné d’inconvénients et l’inconvénient est accompagné d’avantages

Il faut positiver

 

Toujours les deux pôles et la recherche de l’équilibre

 

La découverte que finalement notre bonheur est dans l’équilibre (avec soi-même ou avec les autres)

 

Encore plus loin au niveau quantique

 

  • L’intrication (deux éléments concrets reliés par l’invisible) Einstein disait que c’était une action surnaturelle à distance

  • L’organisation des quarks dans les protons (2 up 1 down) et les neutrons (2 down et 1 up)

 

Pendant ce cheminement durant toutes ces années, la science a aussi progressé

 

-On démontre maintenant que l’eau a une mémoire

- On commence à avoir des preuves que l’eau sur terre est venue des comètes et que sur ces comètes il y aurait les germe de vie

- Nous serions tous des extra-terrestres finalement

 

Mais alors notre schéma universel se renforce encore :

  • On a vu que l’homme et la femme concrets reliés par l’invisible l’amour = schéma universel

  • Par analogie avec la représentation de la molécule d’eau, H – H étres humains aimez – vous les uns les autres messages de l’univers avec le structure du schéma universel

 

Le schéma universel devient de plus en plus le centre de la compréhension de la nature humaine et de l’univers.

 

L’homme étant constitués d’eau à 70 % environ la molécule d’eau contient en mémoire le potentiel d’amour représenté par l’oxygène. Vous comprenez pourquoi l’être humain a besoin d’aimer et d’être aimé.

 

Quel chemin parcouru pendant ces années.

 

Et encore !!!

 

J’ai volontairement évité de parler d’autres propriétés et révélations stupéfiantes que j’ai faites mais c’est à vous de continuer le chemin sur la base de cette présentation car bien d’autres choses sont contenues dans cet étonnant schéma qui mérite au plus au haut point son qualificatif d’universel.

 

Bonnes réflexions et méditations